Bistrot

Bistrot Kinzo



Bistrot Kinzo

13, rue Rougemont
75009
Paris
Grands Boulevards - Bonne Nouvelle

Responsable: 
Edouard Uchiyama

Fermé samedi midi, dimanche et lundi.
Fermeture annuelle non précisée.
Un très bon bistrot
Nouveauté / Coup de coeur

On le sait, la diaspora des chefs japonais est désormais solidement ancrée dans le paysage culinaire parisien. Mais Edouard Uchiyama, patron de ce bistrot, est un échappé du peloton. Son père opère au pays du Soleil Levant versant spécialités cocorico, et lui cultive une double culture de la fourchette et de la baguette, maniant  en outre la langue française comme vous et moi, puisqu'il est japonais-canadien, versant québécois. Ajoutez-y  qu'il a pendant près de vingt ans mijoté dans le bain de quelques gros poissons, George V, Fauchon traiteur, Intercontinental, Shangri-La et surtout Robuchon, avant de voler de ses propres ailes. D'où une cuisine revendiquée <franco-japonaise>, évitant les écueils des tarteries sushis-sashimis, mâtinant de japonaiseries qui n'ont rien de niaises ses acquis strictement hexagonaux. Pas forcément à 100% dans son menu-déjeuner (deux entrées-plats-desserts) renouvelé chaque jour, mais en tous cas séduisant: ceviche de dorade ultra-frais pimpé d'avocat, pomelos, grenade, oignon rouge, radis, jeunes pousses, une vraie palette de coloriste à l'assaisonnement acidulé; puis un thon rouge albacore en tataki (très généreux), ici tout en douceur, maniant le cuit (épinards, haricots verts, pois gourmands ) et le cru (spaghettis de courgette, tomates multicolores), toujours dans des tonalités lumineuses et contrastées. Un superbe trio de choux croquants garnis de mousse au chocolat Guayaquil couronne le tout. De quoi donner envie de bisser en soirée dans son bistrot lumineux (murs blancs et bleu émaillés d'accroches abstraites, éclairages globe, comptoir marbre, parquet clair) où le chef se déchaîne dans son menu carte blanche (49 euros): saumon mariné au miso, gyoza aux champignons et foie gras dans un bouillon de thé noir, filet mignon de porc tonkatsu, nimono de légumes, bavette Black Angus mariné au miel, soja, citronnelle, riz rouge, riz noir et salade de chou au sésame... Et hors de cette empreinte nippone et friponne, le chef, de temps en temps, <robuchonne>, proposant par exemple une tourte de pigeon ramier. 


Notre repas du : 
08 juin 2021
Prix : 
44.50 €
Pour ce repas avec un verre d'amusant cerdon de Renardat-Fache en apéro et un verre de roussette de savoie de Dupasquier de belle amplitude.

Ceviche de dorade, avocat, pomelos, grenade, oignon rouge et radis - Thon rouge albacore en tataki - Choux mousse au chocolat Guayaquil. 


Vin :    Petit choix d'une vingtaine de références, pas mal choisies (bourgognes de Cruchandeau, rhône de Daumen..)
Pain :    Thierry Breton, c'est tout bon.
Café :    Lavazza servi avec une tartelette fraise-rhubarbe et une madeleine au matcha, toutes deux maison.

AUTRES ADRESSES PAS LOIN
Beaucé (Le)
Bistrot

Beaucé (Le)

Un très bon bistrot

Bon sang ne saurait mentir puisque Marius Bénard, fils de Gilles (Ramulaud, Quedubon) est descendu des Buttes Chaumont pour se poser en douceur non loin des Grands Boulevards et reprendre l'antienn

43, rue Richer
75009, Paris

Découvrir le Bistrot

Régalade Conservatoire (La)
Bistrot

Régalade Conservatoire (La)

Un très bon bistrot

Dans un décor noir et blanc, la tradition du menu carte des Régalade (qui a pris 4€ en un an…) avec la grande terrine posée sur la table en attendant le début du service, la carte en place pour un

7, rue du Conservatoire
Hôtel de Nell
75009, Paris

Découvrir le Bistrot

Diables au Thym (Les)
Bistrot

Diables au Thym (Les)

Un très bon bistrot

Passons sur l’enseigne qui évoquerait plutôt un salon de thé pour old ladies (la même diablerie se retrouve à Toulouse, Tignes, Clermont-Ferrand et Argenton sur Creuse), évacuons honteusement la ma

35, rue Bergère
75009, Paris

Découvrir le Bistrot

Richer (Le)
Bistrot

Richer (Le)

Un très bon bistrot

Le jour où Charles Compagnon, patron également du 52 Faubourg Saint-Denis, donnera des directives à son personnel pour mettre fin à ses marottes imbéciles, à savoir ne pas changer les couverts entr

2, rue Richer
75009, Paris

Découvrir le Bistrot

Jòia
Bistrot

Jòia

Un très bon bistrot

Devenue une destination gastronomique en soi, cette rue et le quartier en général regorgent de concepts culinaires en tous genres.

39, rue des Jeuneurs
75002, Paris

Découvrir le Bistrot

Eels
Bistrot

Eels

Un très bon bistrot

Les places sont chères au déjeuner dans cette table du faubourg,  ample, logée dans de hauts volumes contemporains (et le niveau sonore élevé qui en découle) traités de sobre manière, blanc, pierre

27, rue d'Hauteville
75010, Paris

Découvrir le Bistrot


Le meilleur des bistrots et restaurants parisiens